ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>
European Journal of Economic and Social Systems
1292-8895
Parution abandonnée
 

 ARTICLE VOL 20/1 - 2007  - pp.15-35  - doi:10.3166/ejess.20.15-35
TITRE
Travail, genre et protection sociale dans la transition vers le capitalisme cognitif

RÉSUMÉ
La plupart des analyses des mutations actuelles du capitalisme centrées sur l’essor de l’économie de la connaissance occulte le rôle crucial joué par le développement de l’État-providence et par la configuration particulière des relations de genre associées au modèle fordiste. De manière analogue, la littérature sur les modèles d’Etat-providence et le développement des fonctions de l’État social utilise généralement une méthodologie taxonomique essentiellement statique et ignore la dynamique des transformations du capitalisme et le rôle des régimes de genre. L’article vise à montrer le rôle joué par le développement de l’État-providence et les régimes de genre dans les transformations qui ont mené du capitalisme industriel fordiste vers le capitalisme cognitif. Mais la transition vers le capitalisme cognitif est un processus complexe et contradictoire pouvant donner lieu à des évolutions dans des directions opposées. Dans cet esprit, deux modèles polaires sont proposés comme l’aboutissement potentiel de trajectoires identifiables en fonction des principaux paramètres caractéristiques des formes institutionnelles du capitalisme cognitif.

ABSTRACT
Much recent research investigating the actual capitalism changes based upon the knowledge-based economy development ignore the crucial role played by the welfare state expansion and by the various configurations of gender relations linked with the fordist model. Similarly, studies based on the welfare state models and the expansion of the social state functions use generally a static classification methodology. They also ignore the dynamics of capitalist transformations and the role of gender relations. The article tries to show how important has been the role played by the welfare-state expansion and the gender relations during the transformations from the fordist industrial capitalism to the cognitive capitalism. But the transition to the cognitive capitalism is a complex and contradictory process which can give rise to conflicting evolutions. Two extreme models are therefore proposed as potential issues. They are built regarding the main characteristics of the outlines of the cognitive capitalism institutional forms. MOTS-CLÉS : capitalisme cognitif, Etat-providence, rapport salarial, régimes de genre.


AUTEUR(S)
Jean-Marie MONNIER, Carlo VERCELLONE

MOTS-CLÉS
capitalisme cognitif, Etat-providence, rapport salarial, régimes de genre.

KEYWORDS
Cognitive capitalism, Gender relations, Wage relations, Welfare state

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 25.0 €
• Non abonné : 50.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (216 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier