ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>
European Journal of Economic and Social Systems
1292-8895
Parution abandonnée
 

 ARTICLE VOL 20/1 - 2007  - pp.7-14
TITRE
Éditorial

RÉSUMÉ
Les articles contenus dans ce numéro présentent différents aspects de la thèse du capitalisme cognitif. Ce dernier y est considéré comme l’avènement d’une nouvelle phase historique du capitalisme succédant au capitalisme industriel. La problématique relative au capitalisme cognitif, dans la tradition de l’école des annales et de la théorie française de la régulation, permet donc de s’interroger sur le sens des mutations actuelles et renoue avec une perspective historique de longue période. Un trait distinctif majeur du capitalisme, par rapport à d’autres systèmes économiques qui ont marqué l’histoire de l’humanité, consiste en sa capacité à se reproduire à travers des transformations incessantes des rapports sociaux et des formes de valorisation du capital. Cette particularité a déjà été soulignée avec force par Fernand Braudel lorsqu’il mettait en garde les économistes sur l’erreur très répandue qui les conduisait à assimiler le « vrai capitalisme » à sa forme productive industrielle. En effet, selon cet auteur « le capitalisme est une vieille aventure qui précède et enjambe la révolution industrielle et la croissance. Il adapte en permanence les moyens de sa domination » 1 . Les crises structurelles, ou les grandes crises de mutation du capitalisme sont l’un des moments par excellence où se manifeste cette formidable capacité d’adaptation du capitalisme dont parlait F. Braudel et qui lui permet de se métamorphoser tout en restant fidèle à lui-même, tel le Phénix renaissant de ses cendres. Le processus de destruction créatrice, impulsé par la crise sociale du fordisme, davantage encore que les précédentes crises du capitalisme industriel, a été sans doute l’un de ces moments de bifurcation. Un moment où le temps long, et quasiment imperceptible du changement structurel, rencontre le temps de l’événement, celui des grands conflits sociaux, en faisant basculer le système. L’histoire s’accélère alors et émerge progressivement la question de la transition d’un ordre vers un autre ordre.

AUTEUR(S)


LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (105 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier